Eurobank va passer sous le contrôle de l'Etat grec

le 23/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque grecque a décidé de renoncer à son projet d'augmentation de capital, une opération censée lui permettre de renforcer son bilan, et ajouté qu'elle serait recapitalisée par le fonds public de soutien au secteur, ce qui équivaut à sa nationalisation. Elle fera cette recommandation à ses actionnaires lors d’une assemblée générale le 30 avril. Eurobank devient ainsi la plus importante banque hellénique à ce jour à passer sous le contrôle de l'Etat en raison de la crise de la dette. Les besoins de recapitalisation du groupe ont été évalués à 5,839 milliards d'euros par la banque centrale. Dans un communiqué, la direction d'Eurobank explique que l'appel aux actionnaires prévu pour répondre en partie à ces besoins n'a pas pu être mis en oeuvre en raison de l’opposition de la «troïka» au projet de fusion avec National Bank.

A lire aussi