L’Asie continue à porter les résultats de Prudential

le 14/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un des assureurs britanniques a relevé son dividende à hauteur de 16 %, conséquence de résultats meilleurs que prévu

A la différence de ses principaux rivaux Aviva et RSA, Prudential a annoncé hier le relèvement de son dividende à hauteur de 15,9% à 29,19 pence par action. Cette bonne nouvelle reflète de très bons résultats: le groupe a en effet dégagé des bénéfices d’exploitation en hausse de 25% à 2,53 milliards de livres (2,91 milliards d'euros) en 2012, soit bien au-dessus du consensus des analystes qui pariaient sur des bénéfices de 2,33 milliards de livres. Ses bénéfices imposables ont augmenté de 54% pour atteindre 2,81 milliards de livres.

Le marché asiatique a continué à porter les résultats de Prudential, en dépassant même certains objectifs de rentabilité fixés en 2010 dans le cadre du plan «Growth and Cash»: l’Asie, qui devait plus que doubler son résultat opérationnel en normes IFRS de 465 à 930 millions de livres d’ici à la fin de l’année fiscale 2013, a d’ores et déjà dépassé cet objectif en dégageant 988 millions de livres en 2012. De même, les flux de liquidité de cette région, prévus pour atteindre 300 millions de livres en 2013, ont progressé à 341 millions de livres cette année (+66%), faisant de ce marché le premier contributeur du groupe en matière de flux de trésorerie.

Tidjane Thiam, directeur général de l’assureur, a souligné qu’il y avait encore un énorme potentiel à long terme dans cette région dans la mesure où la classe moyenne ne cessait de croître. «La croissance ne va pas être un problème, a-t-il souligné, la seule difficulté est de recruter et de déployer suffisamment de personnel formé dans cette région».

Les autres régions du monde n’ont pas pour autant démérité: les Etats-Unis, au travers de Jackson, ont dégagé des bénéfices d’exploitation en normes IFRS de 964 millions de livres (+48%) et ont généré des flux de trésorerie de 249 millions de livres, pour un objectif à horizon 2013 attendu à 260 millions de livres.

Quant au Royaume-Uni, le bénéfice d’exploitation a progressé de 3% à 703 millions de livres dans un environnement économique difficile. «Au Royaume-Uni, nous avons 7 millions de clients sur une population totale de 62 millions alors qu’en Asie, nous desservons les besoins de moins d’1% de la population, ce qui laisse un gros potentiel de croissance», a expliqué Tidjane Thiam. A la Bourse de Londres, les bons résultats de l’assureur ont fait mouche: l’action clôturait en hausse de plus de 9% hier.

A lire aussi