Les banques suisses motivent leurs clients allemands

le 04/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’avocat fiscaliste Jan Olaf Leisner confie au quotidien son sentiment que le volume d’auto-déclaration aux autorités fiscales va représenter une vague sans précédent au cours des deux prochaines années. Les banques suisses, qui transmettent à leurs clients des listes d’avocats qualifiés, pourraient souhaiter se débarrasser de ceux ne cédant pas à la transparence de leurs avoirs.

A lire aussi