Frédéric Oudéa fustige l’accroissement durable de l’imposition

le 01/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien à la chaîne télévisée américaine, le PDG de la Société Générale avertit du danger que représentent des impôts élevés sur une période prolongée. Le dirigeant plaide pour une priorité accordée à la baisse des dépenses publiques et la réforme du marché du travail. Frédéric Oudéa exclut le transfert hors de France du siège de la banque, un scénario «de science-fiction».

A lire aussi