Wells Fargo alertée sur son rôle dans le rachat de Heinz

le 26/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les ambitions de Wells Fargo dans les activités de fusions-acquisitions ont suscité une alerte de la part de Moody’s. Dans une note publiée hier, l’agence de notation estime que la participation de la banque dans le financement de 14,1 milliards de dollars accordé, avec JPMorgan, à Berkshire Hathaway et 3G Capital dans l’opération de rachat de Heinz pour un montant total de 28 milliards modifie sa structure de risque. Si Moody’s n’envisage pour le moment aucune dégradation de note ou de perspective, elle indique cependant que le renforcement des activités de financement ou de marchés de capitaux de Wells Fargo sont certes «lucratives, mais peuvent conduire à des profils d’activités plus risqués». Et Moody’s d’ajouter que «c’est souvent le désir de remporter des activités de conseil qui conduisent à des engagements de souscription plus important que ceux qu’une banque se permet habituellement».

A lire aussi