RBS envisage une IPO partielle pour sa filiale Citizens

le 25/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Royal Bank of Scotland devrait annoncer jeudi, jour de publication de ses résultats annuels, son intention de mettre en Bourse 15 à 25% du capital de sa filiale américaine Citizens, a relayé ce week-end la presse britannique. Le processus devrait prendre environ deux ans pour être finalisé. La banque nationalisée se retrouve sous la pression des parlementaires et la holding publique UKFI (U.K. Financial Investments), qui gère les participations publiques dans le secteur bancaire héritées de la crise, pour céder le prêteur américain acquis en 1988. Objectif: renforcer ses fonds propres et se recentrer sur le Royaume-Uni. Selon le Telegraph, qui a rapporté initialement l’information, une vente complète de Citizens pourrait ramener au total quelque 8 milliards de livres. La banque canadienne Toronto-Dominion s’intéresse de longue date à l’activité. PNC et U.S. Bancorp pourraient aussi faire figure de prétendantes, tout comme la brésilienne Itau Unibanco.

A lire aussi