Le Crédit Foncier tout juste à l’équilibre en 2012

le 19/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de BPCE a dégagé un résultat net de 7 millions d’euros seulement en 2012, après une perte de 409 millions lors de l’exercice précédent, marqué par le coût de la restructuration de dette grecque. L’an dernier, les comptes ont pâti des opérations de réductions de bilan et notamment du portefeuille de titrisation du groupe. Celui-ci a cédé 3,6 milliards d’euros de titres et racheté dans le même temps 1,3 milliard d’euros de passif, pour une moins-value nette de 41 millions. La production de crédits aux particuliers a fondu de 15%, deux fois moins que le marché, à 6,6 milliards, tandis que le financement des professionnels a plongé de 38% à 3,3 milliards. Au total, le produit net bancaire baisse de 23% à 721 millions et les coûts de 7%. Le ratio tier one à fin décembre atteignait 9,8%. Le Crédit Foncier maintient son objectif de 80 millions d’euros d’économies à horizon 2016.

A lire aussi