La « bad bank » espagnole commence à replacer des actifs

le 05/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La structure de défaisance connue sous le nom de Sareb a signalé qu'elle mettait en vente 13.000 actifs immobiliers jadis propriétés de la banque Bankia même si son «business plan» suscite des doutes et si l'institution elle-même est l'objet de débats internes. La Sareb a repris pour 37 milliards d'euros d'actifs fonciers et immobiliers fin décembre, les retirant des bilans de quatre banques nationalisées.

A lire aussi