Madrid recapitalisera ses banques nationalisées d'ici à la fin de l'année

le 27/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Frob investira 37 milliards d'euros dans ce groupe de quatre établissements. La vente de Banco de Valencia à CaixaBank est devenue effective

D'ici à la fin de l'année, le Fonds de garantie bancaire espagnole (Frob) aura injecté 37 milliards d'euros dans les quatre banques nationalisées. Il investira 9,08 milliards d'euros dans Catalunya Banc, 4,5 milliards d'euros dans Banco de Valencia, 5,43 milliards d'euros dans Nova CaixaGalicia et 13,5 milliards d'euros dans Banco Financiero & de Ahorros (BFA), la maison-mère de Bankia. Si les valeurs négatives des trois premiers établissements étaient connues, celle de BFA restait à découvrir. Selon le Frob, elle s'élève à 10,4 milliards d'euros et à 4,15 milliards d'euros pour la seule filiale cotée Bankia. Le principe, inscrit dans la loi, voulant que les actionnaires soient en première ligne en cas de pertes sera appliqué, a poursuivi le Frob, sans préciser à quelle hauteur leurs titres seront dilués.

Les fonds apportés par le Frob proviendront du Mécanisme européen de stabilité financière. Dans le cadre de ce processus, qui passe par la mise en œuvre de plans de restructuration déjà avalisés, les quatre établissements concernés ont transféré 36,08 milliards d'euros d'actifs toxiques à la structure de défaisance Sareb. Nova CaixaGalicia a été la dernière hier à indiquer à l'autorité boursière espagnole (CNMV) qu'elle transfèrerait 5,09 milliards d'euros à la Sareb avant la fin de l'année. Cette bad bank, qui recevra dans un deuxième temps les actifs d'établissements non nationalisés (Liberbank et Caja3 notamment), devrait gérer autour de 55 milliards d'euros d'actifs. Le capital de départ de la Sareb est détenu à 55% par des investisseurs privés et à 45% par le Frob. Il s'élève au total à 955 millions d'euros.

Par ailleurs, la recapitalisation de Banco de Valencia entérine sa vente à CaixaBank pour un euro symbolique, cette dernière ayant déjà avalé en juin Banca Civica. Selon la banque centrale espagnole, le montant total des ressources engagées pour le sauvetage de Banco de Valencia peut être estimé à 6 milliards d'euros. Un autre établissement pourrait suivre le même chemin. D'après El Confidencial, le Frob devrait relancer le processus de cession de Catalunya Banc après le 6 janvier. Citigroup aurait été mandaté pour diriger l'opération, tandis que Santander ferait figure de grand favori. Le Frob compterait vendre Catalunya Banc sans offrir de garanties publiques contre des pertes futures.

A lire aussi