Santander multiplie les opérations pour renforcer son bilan

le 21/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a signé un accord de bancassurance avec le néerlandais Aegon, qui lui rapportera 410 millions d’euros de plus-value avant impôt

Nouvelle réorganisation pour Banco Santander. A peine après avoir annoncé cette semaine l’intégration de ses filiales Banesto et Banif dans son giron, une opération qui lui rapportera 520 millions d’euros de synergies à trois ans, la banque a scellé hier une «alliance stratégique» avec la compagnie d’assurance néerlandaise Aegon. Ce partenariat rapportera au groupe 410 millions d’euros avant impôts, «destinés à renforcer le bilan» indique un communiqué.

Grâce à cette alliance avec l’assureur néerlandais, qui sera mise en place au premier semestre 2013 pour une période de 25 ans, Santander fait d’une pierre deux coups.

Tout d’abord parce cette plus-value lui permettra de financer ses dotations aux provisions et «d’atteindre les 100% requis par la Banque d’Espagne», souligne Enrique Perez Hernandez, professeur d’économie à l’Institut d’Etudes Boursières (IEB) de Madrid. Rappelons qu’au dernier trimestre, Santander avait «satisfait 90% des exigences de provisions» des autorités espagnoles, selon Alfredo Saenz, le directeur général du groupe.

Ensuite, le géant bancaire renforcera le business d’assurance en Espagne. «Grâce à cette alliance, nos clients pourront avoir accès à un catalogue de produits plus vaste et plus innovant, gérés en collaboration avec un leader mondial», déclare Javier Martin, directeur général responsable de la banque privée et de la gestion d’actifs et d’assurances de Banco Santander. Car comme le souligne Enrique Perez Hernández, «l’assureur néerlandais est également implanté dans d’autres pays européens où Santander opère, notamment en Pologne, Allemagne ou dans les Pays Baltes».

Santander va créer deux compagnies d’assurance, dans lesquelles Aegon aura une participation de 51%, soit 220 millions d’euros: la première sera «destinée à l’assurance vie et l’autre à l’assurance générale». Sont exclus de l’accord les produits d’assurance épargne, santé et automobile que Santander continuera à gérer. Pour l’assureur hollandais, c’est également une aubaine car «il pourra désormais avoir accès à travers les 4.600 agences du réseau Santander, incluant celles de ses filiales, à plus de 12 millions de clients en Espagne», remarque le professeur.

Déjà en juillet dernier, la banque espagnole avait signé un accord de réassurance avec la britannique Abbey Life Assurance, filiale de Deutsche Bank, sur un portefeuille d’assurances vie individuelle en Espagne et au Portugal.

A lire aussi