Londres doit aller plus loin dans la réforme bancaire

le 21/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une commission parlementaire britannique chargée d’évaluer les projets du gouvernement en matière de réforme bancaire indique ce matin dans un rapport que les règles doivent êtres plus strictes encore, passant notamment par une «électrification» de la barrière entre banque de détail et d’investissement, selon le terme choisi par son président Andrew Tyrie.

A lire aussi