JPMorgan et Credit Suisse transigent aux Etats-Unis

le 19/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les deux établissements ont accepté de s'acquitter d'une amende totalisant 416,9 millions de dollars (326,8 millions d'euros) envers les autorités américaines, pour avoir vendu des crédits immobiliers risqués à des investisseurs avant le début de la crise financière en 2008. La première banque des Etats-Unis versera 296,9 millions de dollars tandis que la banque suisse paiera de son côté 120 millions de dollars, a précisé la SEC, l'autorité des marchés financiers aux Etats-Unis. Les autorités américaines avaient ouvert début octobre une enquête, menée par le département de la Justice et le procureur général de New York, sur des crédits immobiliers structurés et commercialisés par les deux établissements bancaires. Elle portait notamment sur 156 transactions réalisées par Bear Stears, un établissement que JPMorgan a racheté en 2008. L’accord aété conclu en coordination avec une task-force fédérale mise en place par le président Obama.

A lire aussi