Emporiki, un boulet toujours plus pesant

le 24/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Citant des sources proches de la procédure de cession de la filiale grecque du Crédit Agricole, le quotidien avance que la banque française devra encore verser 600 à 700 millions d’euros pour obtenir l’approbation de l’opération de la part de la Banque centrale locale. Le vendeur fait face à trois offres comparables visant le rachat d’Emporiki pour un euro. Une bonne affaire pour les trois prétendants grecs.

A lire aussi