Moody's s'inquiète du relèvement du plafond du livret A

le 28/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le relèvement des plafonds du livret A et du livret de développement durable (LDD, ex-Codevi), annoncé la semaine dernière par le gouvernement, constitue un signal négatif pour la note des banques françaises, a mis en garde hier Moody's. Selon l’agence, ces décisions vont rendre la tâche d'augmenter la collecte des dépôts «classiques» plus difficile pour les grandes banques françaises, à l'heure où celles-ci souhaitent réduire leur dépendance aux financements sur les marchés. «Nous estimons que les groupes bancaires les plus affectés seront BPCE, Crédit mutuel et Crédit agricole car ils disposent des encours les plus importants d'épargne défiscalisée», écrit Moody's. «Les autres grandes banques françaises, BNP Paribas et la Société générale, seront affectées dans une moindre mesure (...) parce qu'elles ont des stocks plus faibles sur ces dépôts, reflétant leur part de marché plus limitée sur le marché domestique de la banque de détail», ajoute l'agence.

A lire aussi