La Concurrence essuie un camouflet sur les chèques

le 24/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un arrêt rendu hier, la cour d'appel de Paris a remis en cause l'amende de 385 millions d'euros infligée en 2010 par l'Autorité de la concurrence à une série de grandes banques françaises. Elle leur reprochait une entente sur les commissions interbancaires liées aux chèques.

A lire aussi