La Société Générale cède du terrain

le 17/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque d'investissement n'est plus un relais de croissance. Les exceptionnels ont pesé

Comparaison n’est pas raison. Mais le fossé n’a cessé de se creuser entre la Société Générale et BNP Paribas ces dernières années. Alors que les deux banques étaient encore au coude à coude en 2005, la comparaison des résultats 2011 parle d’elle-même. Les revenus totaux publiés hier par la Société Générale (25,6 milliards d’euros, en baisse de 2,5%) dépassent de peu ceux des seuls réseaux de détail de sa rivale, gonflés par les acquisitions de l’italienne BNL et de Fortis Banque en Belgique et au Luxembourg en 2006 et 2008.

Le fossé se creuse entre la Société Générale et BNP Paribas.
ZOOM
Le fossé se creuse entre la Société Générale et BNP Paribas.

A lire aussi