KBC cède à bon prix sa filiale d'assurance en Pologne

le 23/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans le cadre d'un accord conclu avec la Commission européenne, le bancassureur belge a cédé Warta pour 770 millions d'euros à l'allemand Talanx

KBC a finalement trouvé preneur de sa filiale polonaise. Le bancassureur belge a annoncé vendredi que Warta passera sous le pavillon du troisième assureur allemand, Talanx, pour 770 millions d'euros. «Malgré un contexte macroéconomique extrêmement difficile et des conditions de marché très volatiles, nous avons réussi à mener à terme l'un de nos dossiers de désinvestissement les plus importants, pour un prix intéressant, ce qui a une incidence très favorable sur le compte de résultats», s'est félicité Jan Vanhevel, administrateur délégué de KBC.

Kepler estime «le montant récolté supérieur à nos prévisions de 700 millions et supérieur aux attentes des marchés». KBC a acquis 100% de sa filiale en 2006 pour un montant qui la valorisait à 422,6 millions, et s’attend à un effet positif de 300 millions d’euros sur son résultat et d'un peu moins de 0,7 pb sur son ratio de fonds propres tier 1 grâce à l’opération.

Les autorités de contrôle doivent encore donner leur aval et l’opération devrait être finalisée au second semestre. Talanx, qui détient 50,2% d’Hannover Re et aurait mandaté Deutsche Bank pour lancer prochainement une IPO, prévoit qu’à l’issue de ce processus son partenaire japonais, Meiji Yasuda Life Insurance, prenne une part de 30% dans le capital du numéro deux de l'assurance en Pologne. Warta détient une part de marché de 8,1%, ainsi que 240 agences, pour environ 1,5 million de clients et 2.765 collaborateurs.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d'un accord conclu avec la Commission européenne imposant à KBC, qui ne traite plus aujourd’hui qu’à 0,5 fois sa valeur comptable, de céder des actifs non stratégiques en échange des 7 milliards d'aides publiques reçus entre octobre 2008 et mai 2009. Seulement 500 millions ont jusqu’ici été remboursés. Un engagement qui comprend également la cession des 80% que KBC détient dans Kredyt Bank.

KBC conserve néanmoins des activités en Pologne. Le groupe a acquis en début de semaine dernière 100% de la société de gestion d'actifs KBC TFI en Pologne, détenue par Kredyt Bank et Warta à hauteur de 30% chacune pour 17 millions d'euros. KBC s’appuie également sur l’Inde pour développer ses ambitions dans la gestion d’actifs dans les pays émergents. Sa coentreprise avec Union Bank of India (Union KBC) a indiqué vendredi tabler sur un quintuplement de ses actifs sous gestion à un milliard de dollars.

A lire aussi