Fronde parmi les actionnaires de Santander

le 25/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Seuls 23,8% des porteurs obligataires concernés par l’offre d’échange de dette proposée par Santander ont répondu à l’appel, a annoncé la banque espagnole hier soir. De quoi souligner leur mécontentement pour le quotidien qui avance qu’«un certain nombre d’investisseurs institutionnels de poids» a prévenu la banque qu’ils pourraient tout simplement boycotter les prochaines émissions de titres du groupe.

A lire aussi