Barclays à l’assaut des règles comptables

le 14/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Chris Lucas, le directeur financier de la banque britannique, indique dans un courrier adressé au quotidien que les règles invitant les banques à prendre en compte les évolutions des valeurs de marché de leur propre dette étaient «opaques et complexes» et devaient évoluer. Ces règles sont susceptibles de rendre les résultats trimestriels peu lisibles pour les investisseurs, selon le dirigeant. Elles sont ainsi «inutiles» pour un secteur qui cherche à retrouver la confiance de ses interlocuteurs. Au troisième trimestre, ces règles comptables ont eu pour effet de «gonfler artificiellement les bénéfices des grandes banques européennes et américaines de milliards de livres».

A lire aussi