Les banques allemandes n'excluent pas une décote accrue

le 19/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'association bancaire allemande BdB n'exclut pas d'accepter à terme une décote sur la dette grecque supérieure au taux de 21% décidé en juillet. «Si alors (après la mise en œuvre du taux de 21%), il y a nécessité d'accepter une décote supérieure, nous pourrons en parler, mais seulement dans le cadre d'une solution élargie aux problèmes de la dette dans la zone euro (...)», a déclaré son directeur général, Michael Kemmer. La décote, dans tous les cas, doit être volontaire, a-t-il précisé.

A lire aussi