Madrid veut mettre les banques à contribution

le 07/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Espagne va contraindre les banques commerciales à assumer les coûts découlant de la restructuration du secteur au travers d’un décret isolant les finances publiques des pertes bancaires. Les trois fonds de garantie des dépôts abondés par l’industrie mais administrés par la Banque d’Espagne seront fusionnés en une seule entité qui supportera les coûts éventuels lorsque des prêteurs seront saisis via le Frob ou vendus. Cette facilité dispose de 6,59 milliards d’euros de capitaux, a indiqué la ministre de l’Economie, Elena Salgado. «Le secteur financier assumera, en totalité, les coûts qui pourraient résulter du nettoyage et de la restructuration du secteur financier. Nous le faisons maintenant car c’est aujourd’hui que nous percevons la possibilité que le processus produise des pertes», a-t-elle expliqué. Ces modifications pourront être ratifiées par le comité permanent du Parlement, qui se réunit pour des affaires urgentes.

A lire aussi