Zurich Financial Services surprend positivement le marché

le 12/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le premier assureur suisse affiche un bénéfice en hausse de 88%. Une progression qu'il doit en partie à la cession de 5% de New China Life Insurance

Dans un climat incertain et volatil pour les valeurs financières, l’action Zurich Financial Services (ZFS) a réalisé une belle performance en terminant en hausse de 10,5% à la Bourse helvète à 160,1 francs suisses, après s’être adjugée jusqu’à 11,8% en séance sans jamais descendre dans le rouge.

Et pour cause: le premier assureur du pays a vu son bénéfice net bondir de 88% au deuxième trimestre, à 1,33 milliard de dollars. Il a largement dépassé le consensus des analystes, qui anticipaient en moyenne tout de même un résultat légèrement supérieur au milliard. Les comptes ont bénéficié d’un gain exceptionnel de 441 millions de dollars lié à la cession d’une participation de 5% dans l’assureur chinois New China Life Insurance Co. Au titre du premier semestre 2011, les profits frôlent les 2 milliards (+20%).

En outre, la direction de Zurich Financial Services a déclaré qu’elle maintiendrait sa politique de distribution de dividende. Le coupon distribué au titre de l’année 2010 a atteint un record depuis 11 ans, à 23,2 dollars.

De plus, explique Maarten Altena, analyste chez ING Bank cité par Bloomberg, «ZFS est l’un des assureurs les moins exposés à la dette souveraine périphérique», la principale angoisse des marchés à l’heure actuelle. Son exposition totale à l’ensemble de la périphérie de la zone euro atteignait 14,4 milliards de dollars au juin, date à laquelle Zurich Financial Services a commencé à réduire son risque lié à cette zone. L’assureur a notamment cédé deux milliards de dollars d’obligations d’Etat italienne.

Même si l’appréciation du franc suisse, par rapport au dollar notamment, a pour effet d’accroître les coûts, le directeur financier Dieter Wemmer s’attend à ce que les cash flows du groupe demeurent «très bons» pour le restant de l’année 2011. Au premier semestre, ils ont atteint 3,19 milliards de dollars, contre 2,55 milliards un an plus tôt. Zurich Financial Services est donc en bonne voie pour dépasser le montant réalisé sur l’ensemble de l’exercice 2010, à savoir 4,4 milliards de dollars. Le bénéfice opérationnel du trimestre progresse de 25% à 1,28 milliard. Signe d’une structure financière assainie, le ratio combiné (rapport entre les sinistres et coûts et les primes perçues) est passé de 97,9% à 95,3%.

A lire aussi