Les marchés défient les banques françaises

le 12/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La solidité des banques françaises, et davantage encore celle de la Société Générale, est mise à rude épreuve

Le cours de l’action de la deuxième banque hexagonale a grimpé de 8,9% hier en début de séance, puis cédé jusqu’à 9,1% avant de finir en hausse de 3,7%. Son CDS a pris jusqu'à 31 pb. Egalement en baisse à la mi-séance, Credit Agricole a fini sur un gain de 5,14% et BNP Paribas a repris 0,31%. Alimentés par des rumeurs en série, les marchés mettent en doute la capacité des banques françaises à se financer, notamment à court terme, et s'inquiètent de leur exposition aux dettes périphériques.

Société Générale, juillet-août 2011
ZOOM
Société Générale, juillet-août 2011

A lire aussi