Pertes grecques pour les banques françaises

le 29/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Première des banques françaises à publier ses résultats semestriels, le CM10-CIC a constaté une charge nette d'impôt de 76 millions d'euros au 30 juin sur ses emprunts d'Etat grecs, marginale au regard de la solvabilité du groupe. Le Crédit Agricole annonce de son côté de nouvelles charges liées à sa filiale Emporiki au deuxième trimestre.

A lire aussi