L’EFSF veut vite relever son plafond d’intervention

le 25/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si ses missions ont été élargies, la force de frappe du Fonds reste limitée, selon les analystes

En dépit du choc positif créé par le sommet de jeudi à Bruxelles, mais qui commençait à s'estomper vendredi soir, les autorités européennes peinent à fournir un tableau complet et précis à la fois du deuxième plan grec et de la réforme de la Facilité européenne de stabilité financière (EFSF). Une évidence s’impose toutefois: la structure jouera un rôle central non seulement en Grèce mais aussi pour contenir une éventuelle contagion ou des risques systémiques dans la zone euro. Les analystes jugent déjà insuffisants ses moyens, qui n'ont pas été augmentés la semaine dernière.

A lire aussi