MetLife met ses activités bancaires en vente

le 22/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le premier assureur vie américain a décidé de mettre ses opérations bancaires sur le marché afin d’échapper à une probable réglementation relative au «too big to fail». MetLife envisage ainsi de se délester de son activité de banque dépositaire, qui inclut des comptes d’épargne et du marché monétaire. Au 30 juin, MetLife était le septième holding bancaire aux Etats-Unis en termes d’actifs, selon la Fed. «Nous ne pensons pas qu’il serait approprié pour l’écrasante majorité de notre activité d’être régie par une réglementation rédigée pour les institutions bancaires», a justifié Steve Kadarian, PDG de l’établissement. Une analyse partagée par les agences de notation. «Alors qu’il reste à déterminer dans quelle mesure la nouvelle réforme de la régulation financière affectera les grands assureurs vie, nous estimons que la vente des activités bancaires de MetLife l’aidera à éviter des standards de fonds propres plus stricts», a expliqué S&P.

A lire aussi