Accord autour de la surcharge systémique

le 27/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Cet effort pour les établissements dits « SIFI » varie entre 1 et 2,5 points supplémentaires

La supervision des institutions financières dites d'importance systémique au niveau mondial (G-SIFI) progresse. Le Conseil des gouverneurs des banques centrales et des régulateurs, logé au sein de la Banque des règlements internationaux (photo), a fait part samedi de la finalisation d'un document consultatif précisant la méthodologie d'analyse des SIFI. Celle-ci se regroupe autour de cinq grandes catégories : taille, interconnectivité, défaut de remplacement, activité mondiale (transjuridictionnelle) et complexité.

A lire aussi