Les syndicats de SocGen dénoncent l’alibi de Bâle 3

le 24/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un communiqué commun, les syndicats de la Société Générale estiment que la direction de l’établissement a pris prétexte des nouvelles normes réglementaires de Bâle 3, qui doivent entrer progressivement en vigueur jusqu'en 2018, pour réduire de 15% l'enveloppe de participation aux salariés, à 69 millions d'euros.

A lire aussi