La BCE fustige la communication de l’Irlande

le 20/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

D’après un responsable de la Banque centrale européenne cité par le Sunday Times, le gouvernement irlandais a choisi le pire moment pour dire la semaine dernière que les créanciers seniors d’Anglo Irish et Irish Nationwide pourraient partager les pertes. L’institution de Francfort, qui n’a pas été consultée, réaffirme son opposition à un tel projet.

A lire aussi