Allied Irish impose des pertes aux créanciers juniors

le 15/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque irlandaise a indiqué que 86% des obligations couvertes par l’offre de rachat avaient été apportées. L’opération devrait lui rapporter au moins 1,6 milliard d’euros, alors que les créanciers juniors ont encaissé des pertes allant jusqu’à 90%. Les détenteurs de trois autres tranches de dette subordonnée ont jusqu’au 20 juin pour se prononcer.

A lire aussi