Dexia dans le viseur de Bruxelles

le 17/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien indique que la banque franco-belge envisage d’accélérer les cessions, sous la pression de la Commission européenne, au prix d’une perte maximale supérieure à deux milliards d’euros, qui ne serait pas un prélude à une augmentation de capital. Dexia serait «en ébullition». L’administrateur délégué Pierre Mariani «propose de solder définitivement le passé».

A lire aussi