Bank of America obtient gain de cause

le 26/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des investisseurs ayant porté plainte pour la vente de titres adossés à des créances hypothécaires par Countrywide Financial, racheté en 2008 par Bank of America, ont été déboutés par la justice américaine. Selon le tribunal, la banque ne peut pas être tenue pour responsable des actes d’une filiale, les plaignants ayant échoué à démontrer que ce rachat revenait à une fusion «de facto».

A lire aussi