Chartis tarde à rembourser les victimes au Japon

le 06/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de l’assureur américain AIG n’aurait remboursé pour le moment que 6% des 31.000 demandes d’indemnisations reçues de la part des victimes du tremblement de terre et du tsunami survenu au Japon du fait des difficultés à estimer l’ampleur des dommages sur place, indique le directeur général de Chartis, Jose Hernandez, au quotidien.

A lire aussi