L'exposition de la CCR aux séismes limitée à 53 millions d'euros

le 04/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

D'éventuelles pertes importantes avaient été évoquées par la presse comme une explication au départ de Thierry Masquelier de la présidence de la Caisse centrale de réassurance. Mais l'exposition du réassureur à ces catastrophes naturelles n'atteint que 53 millions d'euros, dont 33 millions pour le Japon et 20 millions pour la Nouvelle-Zélande. La CCR estime l'impact financier de ces sinistres à 15 millions d'euros pour le premier et 10 millions pour les deux derniers. En comparaison, la charge des tempêtes Xynthia et du Var en 2010 avait été de l'ordre de 640 millions d'euros.

A lire aussi