Pékin accroit la pression sur certaines banques

le 11/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque centrale chinoise a imposé des taux de réserves obligatoires différenciés aux banques dans le sillage d’une accélération des volumes de crédit accordés en janvier. Le taux aurait été relevé pour les prêteurs urbains de petite et moyenne envergure. L’usage de taux différenciés pourrait être généralisé et serait un moyen de sanctionner les banques les plus agressives, selon un économiste de CA CIB basé à Hong Kong cité par le China Securities Journal.

A lire aussi