Scor semble préparer la voie à une reprise d’activités de Transamerica Re

le 24/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réassureur a bouclé un placement de 400 millions de francs suisses. L’un des axes de son plan stratégique est la croissance externe

Scor renforce sa base capitalistique. Le réassureur a annoncé en fin de semaine passée avoir bouclé un placement de titres subordonnés à durée indéterminée, d’un montant de 400 millions de francs suisses (307 millions d’euros). Pour certains spécialistes, cette opération prépare la voie à un rachat par Scor de certaines activités du réassureur américain Transamerica Re.

«Alors que les "solides objectifs de croissance" prévus par Scor devraient être autofinancés, nous pensons que cette dernière émission a été réalisée pour faciliter l’acquisition des activités de Transamerica Re liées aux risques de mortalité, dont nous avons estimé la valorisation à 430 millions d’euros», relève Jean d'Herbécourt, analyste chez CA Cheuvreux. Fin octobre dernier, des sources proches du dossier avaient indiqué à l’agence Reuters que Scor et Reinsurance Group of America (RGA) étaient en lice pour le rachat de l’ensemble des activités de Transamerica Re, processus lancé depuis l’été dernier.

Aux yeux de Cheuvreux, Scor peut grâce à cette émission financer cette acquisition sans avoir recours à une augmentation de capital, opération qui constituait la principale crainte des investisseurs au cours des dernières semaines. Selon Jean d'Herbécourt, Scor pourrait également privilégier une petite augmentation de capital réservée à l’assureur néerlandais Aegon, actionnaire de Transamerica Re, en vue de faciliter l’intégration de l’acquisition.

Du côté de Scor, on indique «tirer parti de conditions de marché favorables pour optimiser (le) financement » du groupe. Le réassureur précise que cette émission pourra être utilisée à différentes fins, telles que le renforcement de la flexibilité financière, le financement des besoins généraux ainsi que le financement de «toute opportunité de croissance, notamment par acquisitions».

L’émission de titres subordonnés de Scor, dont le règlement-livraison est attendu pour le 2 février, a été notée BBB+ par l’agence Standard & Poor’s. Le placement des titres a été réalisé par BNP Paribas et Deutsche Bank. Interrogé par L’Agefi, Scor précise que son ratio de dette sur le total de bilan, qui s’établissait à 11% à fin juin 2010, s’élève après cette émission à 15,6%.

A lire aussi