Les banques mesurent le choc de Bâle 3

le 17/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le texte définitif et l'étude d'impact des nouvelles règles ont été publiés hier

Un besoin en capital de 291 milliards d’euros et un fossé de liquidité à combler de 1.000 milliards d’euros pour les banques européennes. Ces deux chiffres, tirés de l’étude d’impact des règles Bâle 3 si celles-ci s’étaient appliquées dès fin 2009, témoignent à eux seuls du choc que représentent pour le secteur bancaire les nouvelles règles de solvabilité et de liquidité, dont la version définitive a été publiée jeudi. Le Comité de Bâle a aussi précisé à cette occasion le traitement réservé aux dettes hybrides (lire aussi page 3).

A lire aussi