La parole à… Blaise Matuidi,

Blaise Matuidi: « Beaucoup de mes amis sportifs ont été mal conseillés »

le 22/07/2021 L'AGEFI Hebdo

Le champion du monde de football 2018, milieu de terrain de l’Inter Miami, ambassadeur et client de F1rst Business Coach, évoque la gestion de patrimoine des sportifs de haut niveau

Blaise Matuidi: « Beaucoup de mes amis sportifs ont été mal conseillés »
 Blaise Matuidi, champion du monde de football 2018, milieu de terrain de l’Inter Miami, ambassadeur et client de F1rst Business Coach*

 Blaise Matuidi, champion du monde de football 2018, milieu de terrain de l’Inter Miami, ambassadeur et client de F1rst Business Coach*

Pourquoi vous faire accompagner pour la gestion de votre patrimoine ?

Beaucoup de mes amis sportifs ont été mal conseillés, par des interlocuteurs pas forcément compétents, trop techniques, mono-produit, ou dont les intérêts n’étaient pas alignés avec les leurs. Leur patrimoine n’a pas fructifié, voire s’est dégradé, certains ont même été victimes d'escroquerie. Quand on est sportif de haut niveau, c’est parfois difficile de penser aux questions d’argent, on est plutôt concentré sur la carrière, la passion. Pour ma part, notamment grâce à mon père, j’ai rapidement pris conscience des enjeux liés à mon patrimoine et au fait qu’il est indispensable de préparer très tôt l’avenir. Globalement, cela répond aussi à une stratégie générale qui consiste à s’entourer d’experts dans les domaines périphériques au football.

Quelles sont les spécificités d’une clientèle de sportifs de haut niveau pour une banque privée ?

Nous sommes des clients comme les autres, à l'exception de notre profil de carrière qui est un peu atypique, avec une montée en puissance très rapide mais aussi très courte. Pendant la carrière sportive, l’enjeu est de se constituer un patrimoine permettant d’aborder sereinement la seconde phase qui s’ouvre à la fin de la carrière sportive. Sans compter le risque d’accident, de blessure… qui peut interrompre à tout moment notre carrière. La protection des proches et de la famille est donc un impératif car il y a une vie après le football.

Que doit proposer ce conseiller pour vous donner durablement confiance ?

Les équipes de F1rst connaissent bien le milieu du sport professionnel et ses exigences. Ensuite, le gérant banque privée est un véritable « business coach », qui me permet de me concentrer sur ma performance sportive sur le terrain et qui gère mon patrimoine avec transparence et efficacité. Il sélectionne les meilleurs produits sur le marché, adaptés à mes objectifs. Ses intérêts sont alignés avec les miens : il a une vision long terme de mes objectifs patrimoniaux et bâtit un plan d’action pour les atteindre.

Comment s’organisent concrètement vos relations ?

Nous avons démarré par la réalisation d’un bilan patrimonial complet, pour définir mes objectifs et ainsi m’accompagner dans la prise de décisions. Mon gérant Arkéa Banque Privée est disponible pour moi autant que de besoin et me sollicite régulièrement pour faire le point. Je bénéficie du meilleur des deux mondes : des outils digitaux pour gérer le quotidien et un gérant à l’écoute, pour le conseil.

Depuis la Floride, on peut donc avoir besoin d’un conseiller français ?

Bien sûr, la distance n’est pas du tout un frein ! Et puis je suis Français, j’ai fait une grande partie de ma carrière en France et aussi grâce à la France, j’ai eu cette chance. Alors cela me paraît naturel de réinvestir en France et dans des projets qui sont utiles pour la société, pour nos familles, nos seniors ou nos étudiants. C’est une façon de redistribuer « en dehors du terrain », et mon conseiller français m’accompagne dans cette démarche.

Comment envisagez-vous votre avenir sur le terrain ?

Vous savez, dans le football, il ne faut jamais jurer de rien. Si on m’avait dit il y a deux ans que je serais à Miami aujourd’hui, je ne l'aurais pas cru moi-même. Pour l’instant, je suis en pleine forme, totalement concentré sur les objectifs du club pour atteindre les playoffs à la fin de la saison régulière. C’est un jeune club qui vit seulement sa deuxième année. C’est très excitant de faire partie de cette aventure et, du coup, la retraite n’est pas à l’ordre du jour tant que je prends autant de plaisir à vivre de ma passion, dans ce nouveau contexte de surcroît.

*Expertise de conseil en gestion de patrimoine d’Arkéa Banque Privée dédiée aux sportifs professionnels.

Sur le même sujet

A lire aussi