L’assurance paramétrique s’impose face aux risques climatiques

le 29/08/2019 L'AGEFI Hebdo

De nouveaux acteurs, tels que Descartes Underwriting, proposent ces couvertures offrant indemnisation rapide et transparence accrue.

C’est un enjeu croissant dans l’assurance. Alors que les pertes liées aux risques climatiques ont atteint 155 milliards de dollars l’an passé (dont quelque 75 milliards non assurés) selon Swiss Re, des solutions prennent une place grandissante aux côtés de l’assurance traditionnelle....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi