IFRS 17, un décalage salutaire pour les assureurs

le 20/12/2018 L'AGEFI Hebdo

Le délai d’un an permettra de mieux identifier les difficultés opérationnelles et capitaliser sur Solvabilité 2.

Un an. C’est le délai supplémentaire qu’ont obtenu les assureurs pour appliquer la norme IFRS17 sur le passif des contrats d’assurance. L’IASB, normalisateur comptable international, a en effet décidé de repousser son entrée en vigueur à janvier 2022. « Ce report apparaît pleinement justifié. Le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi