Scor - Le prix de l’indépendance

le 22/11/2018 L'AGEFI Hebdo

L’offensive de Covéa s’inscrit sur fond de convergence, discutable, entre assurance et réassurance.

Scor - Le prix de l’indépendance
Denis Kessler, PDG de Scor et Thierry Derez, président de Covéa
(rea)
Thierry Derez a dû regagner son coin du ring. Le président de Covéa a démissionné le 13 novembre de son mandat d’administrateur de Scor, une position devenue intenable depuis la révélation, début septembre, de sa volonté de racheter le réassureur, dont Covéa détient déjà 8,1 % du capital, pour 43...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi