Guillemette Picard, directrice du big data d'Allianz France

Chaque projet a vocation à être industrialisé

le 05/04/2018 L'AGEFI Hebdo

Chaque projet a vocation à être industrialisé

Allianz France a créé en février 2017 une direction « Big data et Intelligence Artificielle ». Nous avons regroupé sur un même plateau des data scientists, des data ingénieurs, et des gens de l’IT, qui ont la capacité de travailler ensemble et en collaboration avec le métier, mais surtout au même endroit. Les mettre tous sur le même plateau, c’était pour nous s’engager à ne pas être dans un mode de POC [proof of concept, NDLR] mais vraiment dans un mode d’industrialisation. Chaque projet qui est lancé a vocation à être industrialisé, d’où la nécessité d’avoir toutes ces personnes au même endroit pour qu’elles puissent travailler en mode agile sur cette industrialisation. Nous utilisons le big data et l’intelligence artificielle dans l’analyse de la satisfaction client dans un parcours de gestion d’un sinistre. Quand le sinistre est géré de notre point de vue, c’est-à-dire clos du point de vue du client, une enquête par SMS lui demande une note de la satisfaction de 1 à 10. Le client envoie également un verbatim. La notation dépend beaucoup de l’humeur, de la personnalité. Donc nous avons industrialisé l’analyse des verbatim pour mieux comprendre les points dans le parcours où il y a eu un problème et nous améliorer, et pour rappeler le client quand c’est nécessaire.

Guillemette Picard, directrice du big data d'Allianz France (vidéo enregistrée le 12/03/18)

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi