Brouillard persistant pour les banques italiennes

le 01/06/2017 L'AGEFI Hebdo

Garantie. Le panier de créances douteuses (non performing loans, NPL) d’une valeur de 2,5 milliards d’euros qu’Intesa Sanpaolo s’apprête à céder a beau avoir été nommé « au-delà des nuages », la météo des banques italiennes reste incertaine, sur fond du « problème majeur », selon Aurel BCG, des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi