La question de la survie de Co-op Bank se pose

le 23/02/2017 L'AGEFI Hebdo

L’établissement mutualiste pourrait être la prochaine victime dans la banque de détail britannique. Son modèle opérationnel ne joue pas en sa faveur.

Qui peut vouloir de Co-op Bank ? La banque de Manchester, détenue à 20 % par le groupe coopératif Co-op et par des fonds américains dont Silver Point Capital et GoldenTree Asset Management, a dû se résoudre le 13 février à lancer son processus de vente. Difficile d’imaginer que les acheteurs se...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi