Generali, une proie en plein doute

le 02/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Consolidation. Une chose est sûre : Intesa Sanpaolo s’intéresse à Generali, mais l’assureur italien veut rester maître de son destin. Chacun des groupes se trouve ainsi, à fin janvier, avec environ 3 % du capital de l’autre....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi