Tradition associé à Ping An dans le courtage en Chine

le 08/04/2010 L'AGEFI Hebdo

La baisse d’activité sur la zone Asie-Pacifique (-12,6 %) en 2009 n’a pas dissuadé la Compagnie Financière Tradition (CFT) de s’implanter en Chine, avec l’assureur Ping An. « Notre accord a mis plus d’un an à se concrétiser », précise Patrick Combes, président de CFT. S’il avait un bureau de représentation depuis 1997, le courtier de Lausanne s’ouvre de nouvelles perspectives en créant une coentreprise avec le numéro deux de l’assurance vie du pays. Bien sûr, celles-ci dépendent de la politique d’Etat. Autorisée en janvier 2008, la Ping An Tradition International Money Broking Company Limited (une cinquantaine de salariés) ne pouvait être détenue à plus de 35 % par CFT. En outre, trois licences lui ont été nécessaires : pour le courtage, le trading en devise nationale et en devises internationales. Enfin, implantée dans la région de Shenzen, elle ne pourra se développer qu’après avoir fait ses preuves. « Il nous faut deux ans de résultats positifs avant de pouvoir ouvrir à Shanghai et Pékin, explique Patrick Combes. C’est un projet à cinq ou six ans. »

A lire aussi