La Caixa réaffirme sa stratégie à l'étranger

le 10/06/2010 L'AGEFI Hebdo

La première caisse d’épargne d’Espagne (280 milliards d’actifs après la fusion enclenchée) s’est alliée, fin mai, par son bras financier Criteria, avec l’homme le plus riche du monde. Le Mexicain Carlos Slim succède à Rodrigo Rato, parti diriger l’établissement rival Caja Madrid, en tant que conseiller externe de la holding de La Caixa. Criteria a investi 1,5 milliard d’euros en 2008 pour s’emparer de 20 % du groupe financier mexicain Inbursa contrôlé par le milliardaire. Cette alliance confirme l’intérêt que la caisse porte à l’Amérique latine où elle dispose, avec lui, d’un allié de choix. Lors de la présentation de Carlos Slim, Isidro Fainé, président de La Caixa et de Criteria, a déclaré que son groupe « se réaffirmait dans sa stratégie d’investissement visant des associés leaders dans des régions et secteurs stratégiques » et qu’il s’évertuerait à augmenter sa présence au capital de Bank of East Asia (14,96 %) et d’Erste (10 %) s’il avait leur « plein accord. » Isidro Fainé a été nommé à l’unanimité en avril président de la Confédération espagnole des caisses d’épargne.

A lire aussi