Des ambitions en banque privée

le 29/04/2010 L'AGEFI Hebdo

Si Generali entend concentrer ses efforts sur son cœur de métier, à savoir l’assurance, le groupe ne néglige pas pour autant ses filiales. C’est notamment le cas de la banque privée suisse BSI, acquise en 1998. L’an dernier, cet établissement a vu son bénéfice net progresser de 2 % à 103,2 millions de francs suisses (72 millions d’euros), ses actifs sous gestion ressortant à 78,1 milliards de francs suisses (54,4 milliards d’euros). Après avoir racheté Banca del Gottardo (photo) auprès de l’assureur Swiss Life il y a deux ans, BSI cherche aujourd’hui à accélérer son développement en Asie. Pour y parvenir, elle peut compter sur sa plate-forme de Singapour qui, avec 150 personnes, doit couvrir toute la région. « Nous gérons 1,4 milliard d’euros en Asie et nous visons 10 milliards fin 2010 », a indiqué Giovanni Perissinotto, administrateur délégué de Generali, au cours de l’assemblée générale du 24 avril.

A lire aussi