L'avis de... Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet Fact & Figures.

« Solidarité financière entre les membres d’une Sgam »

le 08/05/2014 L'AGEFI Hebdo

« Solidarité financière entre les membres d’une Sgam »
Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet Fact & Figures
(DR)

Pour quelles raisons la construction de Sferen n’aboutit pas comme celle de Covéa* ?

La raison fondamentale est liée à la lecture faite par les nouvelles normes prudentielles Solvabilité 2 de la solidarité financière entre les membres d’une Sgam. Maif est solide financièrement et peut tracer sa route seule. C’était déjà le cas au lancement en 2009, mais il s’agissait alors de ne pas laisser l’avantage à Covéa. Il y a eu confusion entre la fin et les moyens : une Sgam a pour objectif de créer de la valeur. De fait, la Sgam Covéa a été habilement montée par Jean-Claude Seys, lorsqu’il était président de Maaf : il a construit des usines et démontré à MMA et GMF qu’elles pouvaient en bénéficier.

La Sgam Covéa a-t-elle toujours le même atout ?

Thierry Derez dirige aujourd’hui Covéa. Les décisions de la Sgam s’imposent à ses membres : un seul réseau de pare-brisiers ou de réparateurs automobiles, avec une convention unique… Covéa affiche ainsi des coûts moyens dix points en dessous de la moyenne de marché en dommages automobiles. Le directeur général de Sferen, Paul Le Bihan, n’a pas ce pouvoir. Maif a une culture d’entreprise et des valeurs fortes. Quant à Macif, sa structure politique et opérationnelle assez fortement régionalisée ralentit la mise en place de politiques nationales unifiées.

Un changement de dirigeants peut-il inverser l’ordre des choses ?

Dans les mutuelles, les successeurs sont généralement issus du sérail, identifiés et formés longtemps à l’avance et s’inscrivent dans la ligne du dirigeant en place. Cela peut créer un immobilisme mais assure aussi une vision à moyen ou long terme plutôt qu’une stratégie orientée par les seuls résultats annuels. Cela étant, dans un groupe comme Axa, Henri de Castries s’assurera de la continuité en choisissant le prochain PDG du groupe parmi les talents qu’il a déjà fait monter.

*Société de groupe d’assurance mutuelle, constituée d’un côté par Maif, Macif et Matmut, et de l’autre par Maaf, MMA et GMF.

A lire aussi