D’un art à l’autre

le 05/02/2015 L'AGEFI Hebdo

De l’art de la prévision économique à l’art moderne, il y a un grand pas, qu’Yves Zlotowski s’apprête à franchir. L’actuel économiste en chef de la Coface va en effet prendre, selon la rumeur interne, la direction de la galerie fondée par son père Michel, 74 ans. Communiquant sur la nomination à compter du 2 mars, en remplacement de l’économiste, de son adjoint depuis 2012, Julien Marcilly, 32 ans, l’assureur crédit a indiqué sans autre précision que le sortant avait décidé après quatorze années au sein du groupe de « donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle dans un domaine sans rapport avec la recherche économique ou le métier de l’assurance crédit ». Une annonce intervenant quelques jours après la tenue le 27 janvier du colloque Risque Pays, grand-messe annuelle de la Coface qui publie ses résultats annuels le 17 février. La galerie Zlotowski, sise rue de Seine à Paris, «  se consacre, selon son site internet, à l’art des avant-gardes du début du XXe siècle avec une prédilection pour le cubisme et ses héritages », tout en se prévalant d’être une « référence pour l’œuvre picturale de Le Corbusier ».

A lire aussi